Le travail quotidien d’enfants en RDC

En RDC, il est considéré comme naturel que les enfants contribuent à la subsistance dans des familles. Les limites entre de laide et de l’exploitation sont floues et à distinguer cas par cas. Sil s’agit d’aide aux familles, en tant que seule possibilité de survivre ou d’exploitation des enfants en tant que force productive.

Les images suivantes montrent des exemples à lon ne penserait pas à travail denfants sur le premier regard. Mais, les enfants sont souvent dépassés avec leurs tâches, ils doivent renoncer à une fréquentation scolaire et ils prennent des tâches des adultes.



« Adoption à travail »

Beaucoup de familles plus riches accueillent des enfants dans leurs ménages et leurs donnent du travail avec de la « participation à la famille » . Souvent ce sont des parents éloignés. Mais, ils doivent fonctionner dans leur boulot car la prise en charge de l’alimentation et d’approvisionnement doit être rentable au moins. Cette procédure n’est pas remis en question mais considéré comme une aide pour les familles concernées. Des enfants on demande qu’ils s’identifient avec la « nouvelle famille » et qu’ils assument de la responsabilité dans la vieillesse. Les enfants sont chargés des tâches fixes dans le ménage et ils entreprennent de petites affaires.

 


 


A Kinshasa, des pierres sont livrées. En cassant-les à des galets avec le marteau, les enfants produisent de la matière de construction sur place.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *