Le deuxième transport est arrivé !

Ca y est! Le deuxième transport avec vraiment beaucoup de dons humanitaires est arrivé la mi-mars au Congo.

La camionette est
étiquettée

Dans le port d’Anvers, le « petit » obstacle de la douane fut pris et tout le matériel d’enseignement, les ordinateurs et un groupe électrogène pour l’école ainsi que deux échographes, un autre groupe électrogène, des lunettes et des médicaments pour le dispensaire et l’hôpital sont mis en route.
Comme au premier envoi cette fois aussi un minibus a été envoyée par voie maritime au Congo. »
L’association avait acheté pour le prix symbolique d’un euro un Mercedes TA 100 de la firme d’élèves de l’école Aretzstraße. (Lisez http://fr.prokongoyalobi.de/wp/2009/12/15/une-firme-deleves-donne-sa-camionnette/)
De cette manière les frais de transport sont plus faibles que le transport dans un conteneur.
Pour le dispensaire à Ngeba le Centre Hospitalier Universitaire à Aix-la-Chapelle nous a donné un échographe avec 4 têtes de son, qui est déduit mais fonctionne encore très bien.

L’échographe est chargée L’échographe est chargée L’échographe est chargée L’échographe est chargée L’échographe est chargée
L’échographe est chargée L’échographe est chargée L’échographe est chargée L’échographe est chargée L’échographe est chargée


Groupe électrogèneVue qu’à Ngeba il n’y a pas de l’électricité pour le mettre en marche, nous avons acheté un groupe électrogène. Pour l’école on a acheté un autre groupe électrogène, pour la rendre plus indépendante du réseau électrique très peu fiable à Kinshasa. A long terme une installation photovoltaïque sera la meilleure solution. En outre nous avons chargé des ordinateurs et des accessoires, une chaise roulante, des matériaux d’école, du matériaux de pansement, des médicaments, des lunettes dans le minibus. Pour pouver le charger, il fallait balayer la neige sur la cour de l’école avant, car c’était encore vraimment l’hiver. Voir les photos. Après la voiture était tellement surchargé qu’il fallait la conduire comme un oeuf cru. C’était le cas particulièrement à Anvers, où par des dommages de gel quelques rues sont dans un très mauvais état.Mais il fallait soudre le minibus avant, pour protéger le contenu contre le vol.

Le minibus est soudé Le minibus est soudé Le minibus est soudé Le minibus est soudé Le minibus est soudé
En route Dans le port d’Anvers Le minibus est étiquetté Le minibus est étiquetté Le marché d’Anvers

La camionette MB 300 chargée par nous est bien arrivée à Kinshasa et les marchandises sont distribués. Papa Mandina, le directeur de l’école, les a transporté de Boma à Kinshasa.
Nous remercions tous les assistant(e)s volontaires et les donateurs. Nous voulons mentionner particulièrement la société STAWAG, qui a donné les deux générateurs, le Centre Hospitalier Universitaire à Aix-la-Chapelle, qui a mis à notre disposition un échographe, le Marienhospital (hôpital Ste Marie), qui nous a soutenu avec beaucoup de matériel médical et „Regio it“ à Aix-la-Chapelle.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *