Enfants soldats en RDC

kindersoldaten
Avec l’adoption de la résolution O.N.U. N°1998, mardi passé, un premier pas est fait pour la libération des soldats enfants de leur destin.

Actuellement, l’O.N.U. compte 58 parties combattantes gouvernementales et non gouvernementales, qui tuent, mutilent, recrutent ou violent des enfants. L’un de ces pays est la République Démocratique du Congo.
Depuis les querelles belliqueuses, en R.D.C. existe le problème des soldats enfants et des crimes contre des enfants. Des enfants sont enlevés et formés dans des camps, des orphelins se joignent aux milices ou des enfants sont envoyés aux milices par nécessité économique. Depuis que la situation s’est apaisée au cours des dernières années, diverses institutions font des efforts de leur réintégrer dans la société.
La situation sociale et politique actuelle au Congo oriental est raison d’attirer de nouveau l’attention sur la problématique.

Garçon de 10 ans à l’entraînement d’arme en Congo (image dpa, Bild.de)

Il y a toujours des soldats enfants, bien-qu’on essaye de résocialiser beaucoup d’entre eux. Le chemin dans une école est utile sur le chemin retour dans la société.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *